• Elo

Le Petit 23 - Le resto qu'on ramène chez soi / The restaurant you'll bring back home

Mis à jour : 24 sept. 2018




Un mardi soir à Genève, Septembre 2018.



En poussant la porte du Petit 23 ce jour-là - qui n'a de petit que le nom - je marque immédiatement une courte pause.

Au risque de paraître pour une touriste, une novice ou même une ignorante (tout sauf une habituée du coin en tout cas), les yeux comme des billes et la bouche grande ouverte, j'observe.


Car franchement, il y a de quoi.


L'atmosphère tout d'abord, naturelle et apaisante, portée par un savant mélange de bois et de métal à la scandinave.


La lumière, douce et épurée ensuite, projetée par une nuée de luminaires de toutes les tailles et formes imaginables.

Le nez bien poliment fixé sur les assiettes, ceux-ci diffusent une ambiance élégante, que j'ai trouvé presque intime venu le soir (oui je passe beaucoup trop de temps à table, pas vous ?).


Son bar central, monumental enfin, vers lequel je me suis dirige instictivement, tel le trône d'un roi qui commande. C'est lui qui me rappelle la raison de ma venue :


Je suis là pour manger avant tout (et pas pour refaire ma déco - du moins pas tout de suite).


Alors mangeons.


La pièce principale du restaurant délivre une atmosphère lumineuse élégante

Le barman derrière le comptoir m'accueille avec un grand sourire (il a vraiment un très grand sourire). D'un geste du bras, il me fait signe de prendre place sur une table haute pour deux, à gauche du bar.


Je m'exécute sagement, et m'empare de la carte.


Une carte éphèmère, des saveurs asiatiques intemporelles


Parlons bien, parlons "manger".


Autrefois spécialisé dans la pita, j'apprends que le Petit 23 a fermé temporairement ses portes pour retravailler complètement sa carte.

A la sortie, si celle-ci est toujours présente, elle doit partager la vedette avec des soupes, "Poke bowls" et desserts du jour. La compétition est rude de nos jours.


Les influences asiatiques me sautent immédiatement aux yeux (pour mon plus grand plaisir).

Dans les produis tout d'abord, avec ses edamames (fèves immatures de soja) , son tofu fumé et sa vinaigrette miso.

Puis dans la vaisselle, avec ses bols colorés qui rappellent la porcelaine japonaise.


Le patron - je suppose à son air sérieux et attentif - qui passe près de moi confirme mon hypothèse : chacun a été choisi avec soin, pour mettre en valeur un plat bien précis.


Et je ne suis pas au bout de mes surprises, sur la carte je peux lire que :

Les produits sont locaux, de saison et la carte change toutes les semaines.

Ils ont l'air de vraiment bien faire les choses ici.


La dégustation a sonné.


(Certains plats ont pu varier depuis ma venue)


1. Les Soupes & Pitas


A gauche le bouillon thai et nouilles de riz, au milieu le gaspacho tomates poivrons & à droite - en version tapas - la pita tandoori.

Sans excès le choix ne manque pas parmi les soupes :

- Un Gaspacho, ou

- Un Velouté, ou

- Un Bouillon.


2 tailles sont proposées : 250 ou 450 ml.


Je commence avec le gaspacho, qui s'avère crémeux, légèrement épicé et sans la moindre pointe d'acidité.

Le bouillon thai qui suit est un vrai coup de ♥️, les nouilles de riz sont fondantes et les saveurs asiatiques maitrisées (habituellement je ne suis pas une grande fan de citronnelle).


Pour la pita (en portion tapas sur la photo), elle se décline en 2 versions :

- Poulet Tandoori ou

- Thon Jaune

Chacune est servie accompagnée de légumes croquants de saison.


Je regrette aussitôt l'absence d'une proposition végétarienne, car le pain est moelleux, salé sans excès et bien garni.

Une 3ème version tofu un jour, qui sait ?


Parlons portefeuille :


Soupe :

7CHF pour 250ml

& 11CHF pour 450ml


Pita :

14CHF pour la version Tandoori

18CHF pour la version Thon Jaune


BONUS : LE BAR A SOUPE

Je découvre avec plaisir ce concept que j'avais raté en rentrant (c'est ça de vouloir compter tous les luminaires).


Situé à l'entrée, à droite du bar, un bar à soupe trône fièrement.

L'idée ? Parsemer le contenu de son bol d'une pincée de folie bien à soi.


Dans des pots en verre soigneusement rangés, je suis invitée à laisser place à mon imagination. Au choix : pois-chiche fris, croûtons, mélange de graines, chips de légumes, mix de sésame, basilic, ciboulette et persil.


Voici comment, bol en main, je me suis retrouvée 10 min devant le comptoir à étudier toutes les possibilités (ou l'art de ne pas savoir choisir dans la vie).


2. La Superstar du Petit 23 : le "Bowl"


A gauche le "Bowl de la Semaine", version Vegan, composé de quinoa, edamame (pousses de soja immatures), oreille de buddha (catégorie de champignons), betteraves, tofu fumé GRTA (Genève Région Terre Avenir) et vinaigrette au miso.

A droite le "Poke Bowl du 23", avec du thon jaune, de l'avocat, des fèves de soja, des carottes au curry, du riz basmati parfumé et de la sauce sésame.


Je crois que le bowl c'est la superstar du Petit 23.

Je le trouve généreux, coloré et savoureux.


Pas de doute, c'est LA nouvelle signature du restaurant (et tant pis pour la pita).


A la carte, j'ai le choix entre :

- Un Bowl du jour, à demander au serveur, ou

- Un Bowl de la semaine, ou

- Un Poke Bowl.


J'opte pour le bowl de la semaine... Que je dévore , en 4 minutes 32 secondes.

Ce dernier est non seulement vegan, coloré et instagrammable à souhait - je l'avoue, j'ai complètement craqué - mais aussi savoureux, généreux et les produits s'unissent merveilleusement dans un balai de sucré/salé.


Je rêve depuis de parvenir à le reproduire chez moi (en vain).


Parlons portefeuille :


16CHF pour le bowl du jour

16CHF pour le bowl de la semaine (vegan)

19CHF pour le Poke Bowl du 23


3. Les Douceurs


La sélection change régulièrement et s'adapte aux saisons.

Je me reporte donc à la carte car j'ai le bec sucré.

Comprenez : le dessert c'est sacré.


Je goûte une délicieuse tarte pomme framboise, fondante et généreuse mais un peu trop sucrée pour moi.


La salade de fruits est fraiche et légèrement citronnée, sans acidité.

Je reconnais que je préfèrerais y voir plus de fruits de saison, et moins des tropiques.


Enfin, gros coup de coeur les cookies au chocolat ♥️.


"LE" COOKIECroustillant, fondant, chargé en pépites de chocolat et accompagné d'une petite pointe de sel, j'ai du ranger au placard la recette de mamie.


"Viens chez moi j'ai pris à emporter"


Le Petit 23 propose d'emporter sa soupe dans un conteneur, une initiative écologique visant à supprimer l'usage du plastique

La touche finale qui ne fait que confirmer tout le bien que je pense déjà de cet endroit, c'est son engagement écologique.


La serveuse m'explique que non seulement les couverts utilisés sont 100% biodégradables (merci Margaux), mais un conteneur hermétique est fourni par le restaurant si je souhaite ramener ma soupe à la maison !


Le fonctionnement est simple (j'ai quand même pris des notes) :

Moyennant une consigne de 10CHF, je peux repartir avec ma soupe dans un conteneur adapté et totalement hermétique.

Après usage, je ramène ce récipient (propre ou sale ils s'en fichent), et récupère soit ma consigne, soit un nouveau conteneur si je repars pour un deuxième round (comprenez une deuxième soupe... je précise au cas où).


A noter qu'en optant pour cette chouette initiative, je dispose d'un rabais d'1CHF sur le prix de ma soupe.


J'ai trouvé cette idée aussi simple que révolutionnaire.

Non seulement elle permet d'en finir avec les boites en platique à usage unique (ou 2-3 usages si comme moi vous tentez malgré tout de les réutiliser chez vous), mais elle permet de transporter ma soupe en toute sécurité !


Adieu le sac innondé par la boite mal fermée, ou le numéro d'équilibriste pour tenir le pot droit en marchant !


A l'heure d'une prise de conscience de notre consommation démesurée de plastique, cette initiative prouve que des alternatives responsables concrètes existent, sans préjudices pour le consommateur et le restaurateur.

Je dis BRAVO !


CONCLUSION


Je vous le disais au début de cet article, le Petit 23 c'est le restaurant qu'on aimerait ramener chez soi :


Copier sa décoration lumineuse et boisée, et reproduire ses bols visuellement et gustativement savoureux. Piquer l'idée de son bar à soupe, avec ses rangées de graines qu'on aimerait retrouver dans ses placards.


On participe, on crée et on s'approprie son plat.

On échange même, à l'image de ce système de consigne écologique, qui permet de rapporter sa soupe chez soi sans recourrir au plastique.


Une vraie surprise. J'y retourne mardi prochain.


----------------------


Recommandé pour : Déjeuner/Apéro

Prix Moyen (Plat + Boisson) : 24CHF environ

Le + : Son ambiance, ses bols frais & la qualité des produits.

Le - : Les chaises hautes un peu inconfortables.

Mon coup de ♥️ : Le bowl de la semaine Vegan & ses cookies !


INFOS :

23 rue de la Coulouvrenière, Genève, Suisse

Tél : +41 22 321 44 45

Ouvert du : Lundi au Vendredi de 12h/14h - 17h30/00h & Samedi 18h30/00h

http://www.bistrot23.ch/





(English version coming soon)

@Topofthefork

  • Noir Facebook Icône