• Elo

5 jours en Russie - Moscou Partie 1

Mis à jour : 8 oct. 2018


(French only - English version click HERE)


Après ce voyage, tout le monde m'a posé la question :

Pourquoi la Russie ?


Je vous le dis franchement : au-cu-ne-i-dée.


Je n'y avais jamais été.

Je n'avais jamais été attirée par ce pays.

J'avais énormément d'a priori.


Et puis à l'occasion des 30 ans de mon copain, je me suis dit : et pourquoi pas ?

VOILÀ.


Enfin voilà.

Il y avait quand même de fortes incitations :

Des billets d'avion à un prix abordable, un compositeur extraordinaire en représentation à St Petersbourg (je vous en parle dans la 2ème partie), et une expérience dépaysante sans le choc du décalage horaire...


Mon choix était fait, y avait plus qu'à Ginette !


Aujourd'hui avec un peu de recul, je m'interroge : est-ce que j'ai aimé ?

J'ai BEAUCOUP aimé.


Ce voyage était tout simplement unique. A sa façon.


En visitant ce pays, préparez-vous à découvrir une architecture impériale cotoyant des vestiges soviétiques, des caméras de surveillance et des forces de police omniprésentes, des chefs d'oeuvre de la musique et une ambiance parfois austère...


Avec son charme très particulier, la Russie m'a beaucoup impressionnée.


Et si je vous montrais pourquoi ?



▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾

📌 Retrouvez tous les liens utiles (hôtels, transports, restaurants) à la fin de cet article.

Et mes conseils pratiques en prime ! ;-)

▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾



Moscou "Ville Forteresse" -

17 & 18 Septembre



📍 Le quartier du Kremlin & Kitai-Gorod

Ce quartier est le centre Historique de Moscou, il signifie "ville chinoise" même s'il n'a rien de chinois.

Évidemmment, à peine nos valises déposées à l'hôtel nous avons foncé visiter la fameuse PLACE ROUGE - vous n'auriez pas fait la même chose vous ?


Direction le Kitai-Gorod, centre "historique, géographique et spirituel de Moscou" (merci le guide).

THE place to be les gars.


En nous dirigeant vers la place, la première chose que nous avons aperçu c'était les bulbes - c'est le mot parait-il - de la Cathédrale de Basile-le-Bienheureux 📸

C'est l'un des plus beaux monuments que j'ai jamais vu, et au risque de ne faire dans l'originalité, mon préféré du voyage.


Symbole russe par excellence, son camaieu de couleurs et ses motifs picturaux sont tout simplement extraordinaires.

Je vous recommande d'être là au coucher du soleil, spectacle coloré garanti.

En 1552 Ivan le Terrible s'empara de Kazan, fief tartare. En l'honneur de cette victoire, il fit ériger cette église... Et du coup Basile, c'est le mec qui passait par-là ?

Mais revenons deux minutes à cette Place Rouge 📸

Rectangulaire et pavée de briques rouges ( aaahhhh c'est pour ça voilàà), il m'a fallu plusieurs minutes pour en capturer tous les détails.


Elle est si vaste qu'en dépit du nombre de touristes, elle m'a parue presque vide.


Surtout le long de cette immensitude, se dresse une muraille d'une hauteur imposante.

La forteresse du Kremlin 📸

La forteresse du Kremlin à gauche

Derrière ce mur, près de 9 siècles d'histoire pendant lesquels se sont succédés tsars, dictateurs et présidents.


Il y a même le Mausolée de Lénine, dont le corps embaumé est exposé à la vue des touristes. Il voulait être enterré à Saint-Petersbourg, c'est raté...

(Il n'y a que moi qui trouve ça glauque ?)


Fascinant. Juste un petit problème.

On n'y a pas été.


Je sais... Pour un article qui se veut un brin guide touristique c'est pas terrible.

Mais le premier jour nous sommes arrivés trop tard.

Et le deuxième, le Kremlin était fermé aux visiteurs.


Car oui, lorsqu'un VIP a la bonne idée de venir taper la bise à M. Poutine le même jour que nous, on n'a malheureusement plus la priorité !

(Et pas de photo de Lénine embaumé pour le coup).


Pour nous consoler, nous avons assisté à un balai impressionant de voitures de police et de véhicules blindés, fonçant tel un remake de Starky et Hutch.

Okay. Peut-être que ce visiteur était un peu plus "very important" que nous pour finir.

La forteresse du Kremlin, malheureusement innaccessible ce jour-là.

A peine remis de nos émotions, nous nous sommes aventurés de l'autre côté de la Place. Sur sa droite, se dresse un autre somptueux et gigantesque bâtiment.


Il s'agit... d'un centre commercial.


Oui oui vous avez bien lu.

Juste en face du Kremlin.

Sur la Place Rouge, voilà.


Et attendez, son petit nom c'est le "GOUM" 📸

C'est un acronyme pour "Magasin principal universel" en russe.


Construit en 1890, l'endroit est magnifique.


Avec sa verrière et ses galeries sur trois niveaux, on se croirait presque dans un musée...

ou aux Galleries Lafayette (pardon je n'ai pas pu m'en empêcher !).


Malheureusement, entre ses boutiques Chanel, Versace et Dior mon coeur hésitait trop, et j'ai du me faire une raison.


Tellement mainstream voyez-vous.


En ressortant nous nous sommes aventurés vers des espaces de verdure.

Le plus proche était le parc Zaryadye 📸

Je vous le conseille, l'endroit est un petit bol d'air.

Il est tout récent - les travaux venaient de se terminer à notre passage.


On y fait vite le tour, après quelques photos de la Cathédrale en arrière-plan.

Et il y a un joli musée qui propose toutes sortes d'exposition gratuites.


Après ce premier choc culturel, il commencait à se faire soif...

L'heure de la bière avait sonné.


🍻 Le Jawspot Msk

Des bières artisanales brassées dans l'Oural

Je vous présente un très chouette bar à bières dont nous avons fait la découverte.


Situé au dernier étage du Centre commercial le Nautilus (il faut prendre l'ascenseur pour y accéder), vous trouverez le Jawspot Msk.


Rempli de locaux (et d'étudiants espagnols apparemment), les patrons originaire de l'Oural y proposent une sacrée gamme de bières russes. Nombreuses d'entre elles sont produites dans cette région depuis 2008. Respect.


Après ce chouette apéro, nous nous sommes mis en quête d'un restaurant sympa.

Et nous l'avons trouvé, la perle rare de Moscou que je vous ORDONNE de visiter.


Une pépite.


🍽 Le Lavka-Lavka

Des ingrédients bio issus de fermes locales

L'ambiance y est chaleureuse, et si vous n'avez pas réservé (comme nous évidemment), il y a une grande table à partager avec d'autres clients.


Les produits sont locaux et bio, et proviennent d'exploitation où les animaux sont élevés en plein air.



Les options végétariennes sont nombreuses, je me suis régalée.

En prime, les serveurs parlent très bien anglais et vous détaillent chaque met que vous avez commandé.

De gauche à droite : 1) Purée de potiron et de betterave ; 2) Trio de pancakes : au caviar de corégone et crème sure, à l'anchois et pommes de terre violettes, au prosciutto d'oie sur sauce à la pomme et à l'estragon 3) Tartare de cerf avec pâté aux champignons ; 4) Houmous de carottes chaud et son mélange de graines ; 5) Raviolis de canard servis dans son bouillon ; 6) Cheesecake vanille "à la Russe".


(Vous l'aurez compris, tous les plats végétariens étaient pour moi ;-D)


Ne partez pas sans avoir goûté le "cheesecake russe" accompagné de son coulis de fruits rouges. Plus ferme et dense qu'un cheesecake classique, beaucoup moins sucré aussi, c'est un délice ♥️


▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾


🔉🗯 Parlons-en carrément : La Cuisine Russe


Je dois vous avouer qu'en tant que végétarienne j'appréhendais un peu la cuisine locale. Beaucoup de plats en sauce, à base de gibiers, de viandes rouges et de poissons.


Mais finalement, cette partie de l'aventure fut courronnée de succès.

Dans les quartiers touristiques bien sûr, vous trouverez de nombreuses chaînes de restaurants proposant de la cuisine "russe typique" (je ne vous les conseille pas).

Il y a également un nombre croissant de restaurants géorgiens et asiatiques.


Parmi les plats proposés, la majorité est effectivement composée de poissons, volailles, gibiers, mais aussi de champignons, de choux, de betteraves et de nombreuses céréales.

J'ai trouvé mon bonheur dans des soupes et bouillons parfumés, servis généreusement avec d'énormes morceaux de légumes et de pomme de terre.


Je vous conseille de goûter le pain, les crêpes et les plats à base de semoule.

Ils peuvent être fades (si comme nous vous vous aventurez dans une chaîne de restaurant sur LE boulevard touristique), ou savoureux (ceux du Lavka Lavka étaient extraordinaires).


Je vous recommande aussi de vous faire un extra un soir, en vous offrant le luxe d'un restaurant gastronomique. Les prix étant encore très en-deçà de ceux pratiqués en Europe, et puis quand on voyage il faut se faire plaisir, n'est-ce pas ?


D'ailleurs pour votre point culture (et le mien), j'y ait appris que les sanctions économiques appliquées aux produits d'importation européenne (dont le fromage français !), avaient obligé les chefs à privilégier des produits locaux et les circuits courts.

Le bon côté de la chose dirons-nous...


▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾


📍 Le quartier de Tverskoi

Le lendemain, nous nous sommes attaqués à un autre quartier tout aussi touristique que Kitai-Gorod. Tverskoi. C'est le quartier commerçant le plus animé de la capitale.


Tellement animé - et touristique - avec ses nombreuses guirlandes (de Noel ?).

Si vous avez prévu de faire du shopping c'est le bon endroit.

Pardon, si vous avez prévu de faire du shopping DE LUXE c'est le bon endroit.


Vous le remarquerez rapidement, des millions de russes y viennent travailler tous les jours mais pour y vivre... C'est une autre histoire.


Heureusement, il y a quelques petits restos (cachés) pour les budgets modestes, et de nombreux théâtres qui valent vraiment la peine.


Le théâtre du Bolchoi 📸 est le plus connu d'entre eux.


Lequel en plus d'être un magnifique bâtiment, offre toutes sortes de ballets et d'opéras. Il est possible de le visiter si vous n'avez pas prévu d'aller voir le Lac des cygnes ou Casse-noisette (tous deux de Tchaikovski).

En temps que lieu culturel par excellence, le Bolchoi fait beaucoup parler de lui.

Je ne résiste pas à l'envie de partager avec l'encadré de mon guide :


🕵️‍♀️ Scandale au théâtre Bolchoi


Les artistes font régulièrement la une des journaux à sensation.


Au cours des deux dernières décennies, des affaires politiques, des scandales et même des crimes ont terni la réputation du théâtre.


En 2013, le directeur artistique du théâtre était victime d'une attaque à l'acide, perpétrée par un danseur étoile, avant d'être limogé deux ans plus tard.

En 2017, un ballet bouleversait l'opinion avec une scène de nu. Son metteur en scène est assigné à résidence à Moscou dans le cadre d'une enquête pour détournement de fonds...


Un vrai polar...


Nous avons changé d'ambiance en optant pour un bâtiment un peu particulier.

Le Detsky Mir 📸

Il s'agit d'un ancien bâtiment du KGB, renconverti en... magasin de jouets pour enfant.


Non je ne blague pas.


Sur près de 6 étages, vous pouvez trouver votre bonheur parmi des légos, peluches, ou poupée.

Et au -1 pour les plus grandes enfants, il y a même une salle de gaming avec siège en cuir et écran géant...


Hallucinant et vraiment flippant. Le dernier étage regorge de fast food que je ne vous conseillerais pas, mais l'endroit vaut quand même le coup d'oeil.


Mais si vous êtes plus musée que galerie de jouets vous serez servi.

Le quartier en compte un paquet, comme le musée juif et centre de la Tolérance, le musée de l'Histoire du goulag, le musée central des Forces armées et le musée d'art moderne...


Nous... on cherchait plus un resto 🤤


🍽 Lepim i Varim

Une spécialité locale sans chichis


Je vous le disais plus haut, pas évident de trouver un endroit abordable dans ce coin.

Heureusement, à présicément une rue perpendiculaire près, dans une petite cour à l'abri des Louis Vuitton et Prada, se cache le Lepin i Varim.


L'endroit est assez petit, avec des bancs en bois et une jolie déco un peu hipster.

En plus de son prix, on y trouve un met emblématique de la cuisine russe : le pelmeni (qui signifie litéralement "oreilles de pain").

Ce sont des raviolis, servis sans chichis et déclinés dans toutes sortes de couleurs et de farces différentes.


Vous pouvez même observer des petites dames russes façonnant la pâte derrière le comptoir. Fraicheur garantie.


Après ce repas ni trop lourd ni trop cher, nous avons marché jusqu'au jardin de l'hermitage 📸

C'est une belle trotte à faire et honnêtetement, je ne vous le recommande pas.


Ici, une seule entrée (et sortie) avec des caméras à peu près partout.


A l'intérieur, des stands de glaces, hot dogs ou bonbons qui mériteraient un bon raffraichissement. J'ai presque le sentiment d'être tombée dans une version sombre de Disney Land.


Il ya quand même un chouette espace de jeux pour les enfants, mais l'atmosphère m'a donné la chair de poule...


Mais je dois vous avouer un truc.

Ce jardin n'était pas vraiment l'objectif de cette looongue marche.


Le plan, la cible, c'était lui.


Le Café Pouchkine 🍰

Pâtisseries fines dans une demeure aristocratique


Vous avez vraiment pensé que j'allais venir jusqu'en Russie sans rendre visite à ce café/restaurant/pâtisserie emblématique ??

C'est mal me connaitre.


Nous avons beaucoup marché (l'endroit est assez éloigné du centre), nous nous sommes perdus, nous avons même failli nous faire écraser par deux bagnoles... mais nous l'avons fait.


Et l'endroit est MA-GI-QUE.

Soyez averti, le service est haut de gamme pour une clientèle haut de gamme.

Avec mon cher et tendre nous passions un peu pour des touristes tombés là par hasard.


Il y avait même une (visiblement) riche et importante madame accompagnée par son garde du corps, qui mangeait là.

Les serveurs parlent très peu anglais mais qu'importe, avec une vitrine comme la leur on trouve son bonheur des yeux.


J'ai opté pour des petites pâtisseries au chocolat (mignardises) fondantes et croquantes. Un peu trop chargées en sucre mais délicieuses. Le chocolat chaud est excellent, par contre je ne recommande pas le cappuccino.


🔍 CONSEILS :

2 choses :

- Entrez par le restaurant et demandez la pâtisserie (les deux sont séparés). Une serveuse vous conduira au bon endroit, non sans emprunter d'abord un chemin somptueux dans ce vieil immeuble du XIXème siècle.

- Demandez les toilettes. Vous aurez besoin de reposer la question plusieurs fois pour les trouver mais vraiment, le périple pour y parvenir est féerique.


Je clôture cette première partie avec un immanquable :


Moscou de nuit 🖤


Magique. C'est le moment que j'ai préféré. La place rouge surtout, mais tous les quartiers alentours s'étaient illuminés. Un vrai plaisir pour les yeux, le romantisme en prime.

La plage rouge de nuit. Dommage que le centre commercial du Goum (à gauche) ressemble à un énorme sapin de Noel. La muraille de Kremlin à droite est éclairée avec plus de douceur, et on discerne la Cathédrale de Basile-le-bienheureux au bout. Un vrai spectacle.

Si vous êtes un peu photographe (comme mon copain), faites un tour dans Kitai-Gorod.

Les places se prêtent à de somptueux panoramas et étrangement, il n'y a pas grand monde.

(Peut-être se remettent-ils encore du mondial de foot ?)


⇢ Suite de l'aventure : train de nuit, direction Saint-Petersbourg ❤︎


Je vous invite à la découvrir en deuxième partie, dans un autre article ;-)

Lien → ICI ←


❖❖❖


Les Adresses et Sites utiles:

Hôtel

- Loft Hotel H11 : C'était notre hôtel et je vous le recommande. Bien placé, moderne, propre et un peu d'anglais à l'accueil (mais faut pas pousser mamie non plus).


Bar, Resto, Cafés

- Jawsspot Misk (Bières artisanales), Nikolskaya ul 25, Moscou

- Lepim i Varim (raviolis maison), Stoleshnikov, 9, str 1, Moscou

- Lavka Lavka (restaurant bio), Petrovka 21, str 2, Moscou

- Cafe Pouchkine (pâtisseries fines) Tverskoi bul 26a, Moscou


Trains

- Russian Railways (site officiel de réservation de billets de train)


❖❖❖


BONUS : Circuler à Moscou, "No Pain no Gain"


Voici quelques conseils si vous optez pour la Russie mais que les transports vous stressent.


Car disons-le carrément, les trains, avions, taxis russes et moi, ça a été un "je t'aime moi non plus". Ou comme on dirait en Russe : "Я тоже тебя люблю" (ça vous avance hein ?).


Arrivée à l'aéroport de Domodedovo


Douanes : Le système est terriblement lent. La personne au guichet vous demandera votre pays de provenance (la seule question qu'on m'ait posé), avant d'imprimer un papier depuis un imprimate qui devait avoir mon âge. Ne perdez pas ce papier, vos hôtels en auront besoin. Comptez entre 30 et 45 min d'attente.


🔍 CONSEILS :

→ Rejoindre le centre :

L'aéroport de Domodedovo (jamais vu autant de "o" dans un mot) est relativement éloigné du centre, plus de 46km. Pour rejoindre Moscou comptez donc une bonne heure de trajet en voiture, voire 1h30 en heure de pointe.

Il y a d'autres options comme des navettes et des trains, mais j'ai choisi la *flemmitude* facilité du taxi.


→ Privilégiez le taxi réservé par votre hôtel :

Je vous recommande de contacter votre hôtel pour qu'ils vous réservent un taxi directement.

Non seulement vous connaitrez votre prix à l'avance, mais le chauffeur saura où vous déposer (la plupart ne parle pas du tout anglais).

Prix : Nous avons payé 2.000 roubles, soit 26,50 euros. C'est assez cher mais c'est le prix moyen auquel vous pouvez vous attendre.


→ Cash : Retirez du cash une fois que vous êtes en ville. Les distributeurs ne manquent pas (et ils sont plus sympas que ceux de l'aéroport).


Les taxis "à la russe"


Ils roulent vite. Je dirais même, "super méga un peu trop plus trop vite".

Je préférais ne plus regarder la route. Plutôt un point à l'horizon vous voyez ?


Et en parlant de taxis, il fallait absolument que je partage notre conversation avec l'un d'eux. Elle fut épique :

-"Vous aimez une musique en particulier ?"

-"Oh non, mettez ce que vous avez"

- "J'ai du rap et de la house techno"

-"..."

-"Alors?"

- "Du jazz ce sera très bien".

(On a quand même fini par écouter du rap russe).

Plus tard...

-"J'imagine que vous avez suivi le mondial ?"

-"Bien sûr ! Tous les russes étaient dehors pour regarder les matchs. J'ai moi-même été au stade une fois. Ma copine nous avait eu des places avec son boulot, parce que sinon c'était trop cher. Les places pour la finale, c'était plus de 2.000 euros. Le match que j'ai vu je ne sais plus combien."

-"Quelle chance ! Et vous êtes allez voir quoi ?"

-"Le Brésil... Le Brésil".

-"Brésil et... ?"

-"Euh... Je ne me rappelle plus... J'avais bu trop de vodka".


Histoire véridique.


Et attendez, deux jours plus tard un serveur à Saint-Petersbourg nous racontait exactement la même histoire, presque mot pour mot.

Ce fameux match avec le Brésil auquel il avait assisté, et puis... Vodka!


🔍 CONSEILS :


→ Téléchargez le "Uber" local :

En arrivant je vous conseille d'installer l'application "Get" sur votre smartphone.

Officiellement, c'est le "UBER russe" local (et plus officieusement, disons qu'Uber a été "fortement encouragé" à fusionner avec l'entreprise nationale pour continuer son activité).

Le fonctionnement est exactement le même, sauf que vous n'êtes pas débité sur votre téléphone. Vous payez directement le chauffeur.

En cash, of course.


Le train de nuit, l'aventure locale, la vraie


Avec 5 jours sur place pour faire deux villes, j'avais fait le choix de gagner du temps en dormant dans le train ralliant Moscou à Saint-Petersbourg.


C'est un bon choix. Surtout si vous êtes un peu short dans votre timing (et que vous avez eu la bonne idée de prendre des places de concert dans une autre ville).


Résultat, vous ne dormirez pas bien. Ce sera plus cher que vous le pensez.

La photo montrée sur internet est une totale arnaque.

Mais au moins, vous vous coucherez à Moscou pour vous réveiller dans un autre endroit.

Ca en jette non ?


Et je critiquais les photos du site, la preuve de mes dires en image :

A gauche la couchette première classe vendue par le site. & à droite la "réalité".


🔍 CONSEILS :


→ Réservez sur le site officiel : Je vous recommande vivement de passer par le site officiel russe (qui dispose d'une version anglaise heureusement), et non pas par des plateformes francophones. Ces dernières sont des intermédiaires (comme il en existe des tonnes pour faire votre visa par exemple), et le prix de leurs billets était 30% plus cher que celui du site officiel.


→ En couple, optez pour la "First class" : Vous n'aurez droit à aucun luxe autre que celui d'être deux dans votre cabine. Et franchement, ça vaut tout l'or du monde.

En 2ème classe vous devrez partager vos 8m2 à 4, et en 3ème classe une dizaine de m2 avec 12 autres personnes.


& Vos petit pieds ?


Attendez-vous à beaucoup marcher. Vraiment BEAUCOUP.

Cela vaut pour Moscou comme pour Saint-Petersbourg, les distances sont importantes et vous pouvez faire 8km à pied avant de trouver ce que vous cherchiez (expérience personnelle bonjour !).


#russie #voyage #bonplan #restaurant #resto #moscou #hôtel #café #pouchkine #café

@Topofthefork

  • Noir Facebook Icône